La NASA annonce comment elle veut envoyer des humains sur Mars !

13/10/2015 | Rémy

Info ou Intox ?


 

Partir sur Mars pourrait bien ne plus être une hérésie d’ici quelques années, comme nous le prouve le dernier rapport de la NASA.

La NASA vient de publier un rapport de 36 pages dans lequel elle explique de quelle façon elle a l’intention d’envoyer des humains sur Mars. Elle passe en revue la technologie et les infrastructures qui seront nécessaires pour que les missions vers Mars deviennent une réalité dans les décennies à venir. L’objectif de la NASA est de devenir « indépendant de la Terre », c’est-à-dire que les humains seront envoyés sur la planète Mars pour y habiter et pas uniquement pour faire des allers-retours ! Le film The Martian pourrait être plus prémonitoire qu’on ne le pense.

Pour effectuer ce voyage vers la planète rouge, la NASA prévoit de le faire en suivant trois étapes. La première, baptisée « Earth Reliant » (que vous pouvez traduire par « Relié à la Terre ») sera axée sur la recherche à bord de la station spatiale internationale (ISS). Les scientifiques effectueront des tests technologiques comme des essais d’imprimantes 3D ou des systèmes nécessaires à la vie, utiles pour les éventuelles missions vers Mars. Par exemple, actuellement, l’astronaute Scott Kelly et le cosmonaute Mikhaïl Kornienko sont sur le point de finir la première année dans l’espace dans la station ISS. Une expérience essentielle pour évaluer les risques lors des longs trajets vers Mars.

La seconde étape, « Proving Ground », permettra de tester plusieurs composants au-delà de l’orbite terrestre. La NASA construit actuellement une fusée Space Lunch System capable d’envoyer les humains vers la planète rouge et le vaisseau Orion, que les astronautes devront lancer pour pouvoir rentrer sur Terre. Les deux systèmes seront testés d’ici la fin de la décennie.

Enfin, la dernière étape, intitulée « Independant Earth », est planifiée par la NASA dans les années 2030. L’agence spatiale pense envoyer les premiers hommes en orbite martienne sur les lunes Phobos ou Deimos avant de pouvoir fouler le sol martien.

Le rapport publié par la NASA insiste sur l’importance d’une collaboration internationale pour mener à bien les missions vers Mars. L’Agence Spatiale Européenne est déjà impliquée dans ce projet, puisque c’est elle qui est en charge de la construction du module de service (la partie servant à la propulsion) du vaisseau Orion. Mais d’autres pays tels que la Russie, le Japon, l’Inde et peut-être la Chine pourraient se joindre à cet effort.

Les objectifs de ce programme ne seront atteints qu’en fonction du financement qu’obtient la NASA. Pour le moment, l’agence dispose d’un budget annuel de 4 milliards de dollars pour développer les voyages vers Mars. Mais avec la mise à la retraite de l’ISS d’ici les dix prochaines années, la NASA pourrait bénéficier d’un budget supplémentaire pour l’exploration martienne.

Avec la construction de la SLS et d’Orion ainsi que les recherches entreprises sur les vols spatiaux humains à long terme ou sur les combinaisons spatiales, la NASA montre clairement que son objectif est la planète rouge !


Pour ma part, je pense que nous en somme encore loin de tout sa, et avec le temps nécessaire pour que le projet sois réaliser, il y auras encore beaucoup de changements, et peux être même que nous seront plus la pour le vivre.

Pour le projet Apollo (Lune) Il y auras fallu a peux prés 16 ans de préparation, d’étude … avant le décollage de Saturn V. Le trajet Terre/Lune auras durée environ 4 jours pour un peux plus de 21 heure sur la lune, le retour sur terre auras pris entre 2 et 3 jours.

Mars et bien plus loin, 55,758 millions de kilomètres lorsque Mars est au périhélie. Sachant que le prochain rapprochement de ce type et annoncé pour 2287, et au plus loin (Aphélie) 152 millions de kilomètres. Le temps de trajet pourrais varié de beaucoup de chose, ils se dit que cela pourrait prendre 180 jours en dépensant beaucoup de carburant, mais dans des limites raisonnables ou, la configuration la plus favorable, en réduisant la consommation de carburant au minimum, 258 jours. Mais rien et encore fiable, enfin cela et mon avis personnel, nous en seront sur, au moment venue. Nous ne savons encore rien et nous en on apprendront encore beaucoup d’ici a ce qu’une fusée soit lancée pour Mars avec un équipage a bord.


Merci de m’avoir lu, veuillez m’excusez pour les fautes d’orthographe qui peuvent être présente. Il ce peux que mes source ne soit pas fiable a 100%, dans ce cas n’hésitez pas a m’en faire la réflexion, je fait en sorte qu’elle soit les plus fiables possibles.

N’hésitez pas a lancé une discutions dans les commentaire, nous pourrions donc débattre a ce sujet et connaitre les avis et expérience de chacun d’entre vous a ce sujet. Je suis débutant, donc soyez sympas sur les réflexion de la qualité des quelque ligne que j’ai écrie.

Rémy.

Source : La NASA annonce enfin comment elle veut envoyer des humains sur Mars pour toujours !

12 commentaires

  1. Tient la NASA aurait pour but d’envoyer des individus sur Mars qui seraient indépendants de la Terre comme c’est étrange… Pourquoi voudraient-ils s’éloigner de cette si belle et durable Terre qui héberge toutes nos activités ? Non ne me dites pas qu’ils envisageraient une détérioration irréversible du climat qui entraineraient des conditions de vie qui déplairaient aux plus riches d’entre nous ? Dans tout les cas je suis sûr qu’il y aura assez de place dans la fusée pour ne serait-ce qu’un petit million de réfugiés climatiques. Oui je suis ironique.

    1. Ce n’est clairement pas la raison pour laquelle des hommes seraient envoyés sur Mars 😉 !
      C’est bien sûr pour poursuivre la recherche sur la vie, l’espace, les planètes, etc…

      1. Je l’espère aussi que ce ne serra pas la raison 🙂 Après comme j’ai dit, d’ici la que sa se fasse, et ensuite il faut encore qu’ils arrivent jusqu’à Mars, c’est une autre histoire encore … On a le temps encore, mais j’ai hâte et j’espère que je serait encore en vie pour voir sa.

  2. Bon dieu, est-ce que tu sais écrire ?

    C’est un bon article, mais, sans vouloir t’offenser, tes fautes sont dignes d’un élève de primaire. Et préciser qu’il y en a ne les excusent pas.

    Relis-toi la prochaine fois, ou fais-toi relire.

    Concernant l’article lui-même, je l’ai déjà vu sur GNT, il me paraît assez probable (en tous cas c’est toujours plus crédible que le projet Mars One). Mais vu que la NASA pèche un peu financièrement, ce sera peut-être SpaceX qui arrivera sur Mars en premier.

    1. Merci pour t’a réponse Jules. Préciser qu’il y en a ne les excusent pas, je suis d’accord, mais nous ne somme pas tous bon en orthographe, mes excuse, je fait de mon mieux pour me corrigé moi même, c’est bien une chose que je n’apprécie pas chez moi, mon orthographe. Puis après tout, j’arrive a me faire comprendre ? Donc je pense que on peux passer au dessus de sa., pour le moment même si cela peux être désagréable pour certain. enfin, mon orthographe n’est pas le sujet de ce blog.

      Sinon oui justement, parlons finance, pourquoi faire des histoire d’argent pour une choses qui serais bénéfique au monde entier et qui serait gravé dans l’histoire du monde, surtout que si les plus grandes puissance du monde font parti du projet …et cela permettrais aussi de faire avancer les recherche etc … On peux dire que c’est une histoire de « qui et le plus fort », et ça avance a quoi que ce soit tel ou tel pays qui finance ou organise le projet, le résultat serait le même, je pense.

      1. Si la NASA (ou n’importe quelle autre agence) annonce avoir débuté les procédures pour envoyer des gens sur Mars, c’est sûr que des milliers de particuliers et entreprises vont faire des dons si besoin est. Et cette agence va probablement se faire épauler par les autres agences et plusieurs gouvernements.

        Mais je te rappelle que c’est le manque d’argent qui a annulé les missions Apollo 18, 19 et 20 (bon, faut dire qu’avec les 6 précédentes missions qui s’étaient posée, on avait plus vraiment besoin de retourner sur la Lune).

        Quant à ton argument, sache que nous sommes des millions à penser comme toi. Mais c’est rarement de cette manière que les choses se déroulent. Dans la course pour Mars, même si les agences et les pays vont certainement s’épauler, ils devront bien jouer à « c’est qui qui a la plus grosse » pour avoir « a été le premier à avoir posé des gens sur Mars » sur sa page Wikipedia.

        Et dans ce domaine là, l’argent prévaut. Et SpaceX est mieux parti que la NASA dans ce domaine. Cependant, la NASA étant une institution publique, ils vont certainement recevoir de grosses subventions de l’état américain.

  3. Oui c’est ce que je pense aussi, que la NASA va recevoir des subventions, et même signé des contrats ou autre pour faire en sorte de travailler avec SpaceX, si ce n’est pas déjà fait. Puis de toute façon l’ISS va partir a la retraite d’ici les dix prochaines années, donc c’est quasiment sure que la NASA aura des subventions pour relancer une autre station spatial avec l’aide surement des autre agence comme SpaceX et CNES, si ils ont prévue d’en remettre une en orbite, j’ai pas trop « étudier » le sujet.

  4. Y a des gars qu ont l air de s ennuyer tous les jours et qui ont l air d être maniaco dépressifs, ses fautes d orthographes n empêchent pas de comprendre me sujet , si vous ne comprenez pas C est que votre niveau de lecture et de raison est très bas, et la preuve. C est que vous n avez pas le réflexe de lui dire en message privé après le lui avoir demandé , au lieu de lui en parler en public même les enfants ne se comportent pas comme cela,

  5. Et Jules, toi qui critique , ça ne se dit pas – en tous cas – mais en tout cas , ça prend un s pour dire en tous les cas mais en tout cas c est sans s , alors que t as du t appliquer après avoir critiqué, alors si tu t étais pas appliqué ?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de

Fan débutant de l'astronomie, de tout ce qui nous entoure dans l'univers.