Le Forum L’Esprit Sorcier

Invité  

Welcome Guest, posting in this forum requires vous enregistrer.

Pages : [1]
Sujet :Dé-extinction : la science peut-elle dépasser la fiction ?
Cachalot93
Membre
Messages : 72

Reputation: 0
Dé-extinction : la science peut-elle dépasser la fiction ?
on: 26/06/2018

Bonjour,


Avec la sortie en salles obscures de "Jurassic World : Fallen Kingdom", cinquième (et avant-dernier) volet de la saga Jurassic Park, une question aussi ancienne que le roman de Michael Crichton réapparaît dans les médias : la technologie pourrait-elle permettre un jour de redonner vie à des espèces disparues, telles que le thylacine, le mammouth ou encore les dinosaures grâce à la génétique ?


Ce sujet amène à toutes sortes de considérations dépassant de loin le simple procédé technique et il en découle de nombreuses questions éthiques. Des chercheurs envisagent cependant très sérieusement de ramener des animaux éteints, pour acquérir une technologie pouvant servir à d'autres fins.


Que pensez-vous de la dé-extinction ? Croyez-vous que les progrès technologiques futurs la rendront possible ? Etes-vous favorable ou pensez-vous que cela revient utiliser la science pour jouer à Dieu ?


Normand de 25 ans passionné par les dinosaures, l’astronomie et l’histoire, fan de la saga Jurassic Park, de Dragon Ball et adepte de C’est Pas Sorcier depuis l’enfance.

Suis aussi l’un des seuls êtres humains sur cette planète qui se démènent encore pour qu’un Visiteurs 4 se fasse.

Joberoly
Membre
Messages : 2

Reputation: 0
Re: Dé-extinction : la science peut-elle dépasser la fiction ?
on: 9/11/2018

Salut,

ceci n'est que mon opinion et peut-être que de futurs recherches iront à l'encontre de mes dire. Pour l'instant c'est impossible et je pense que ça le sera toujours:

-Déjà on ne maitrise pas encore le clonage même si dernièrement il y a eu des résultats grâce à l'implant de noyaux de cellules somatique dans un ovule d'une mère porteuse https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/apres-le-clonage-reussi-de-deux-singes-au-tour-de-l-homme_1979343.html.

-Ensuite quand on aura maitrisé cette nouvelle science, le problème est la durée de vie de ces cellules, je n'ai pas trouvé exactement combien de temps pouvait vivre ces cellules somatiques mais en tout cas les plus vielles dépassent seulement quelques dizaines d'années chez l'homme https://fr.wikipedia.org/wiki/Corps_humain. J'imagine que chez les animaux ça doit être à peu près pareil.


Donc pour l'instant encore une fois, a moins de trouver une autre façon c'est foutu (déjà les mamouths c'est des milliers d'années alors les dino…).


Voilà qu'en pensez-vous?


Cachalot93
Membre
Messages : 72

Reputation: 0
Re: Dé-extinction : la science peut-elle dépasser la fiction ?
on: 9/11/2018

Bonjour,


Je suis d'accord avec vous, pour l'instant, il est peu probable que la dé-extinction se possible, notamment pour tous les soucis techniques qui ne sont pas encore résolus.


Si je ne dis pas de bêtise, il semble aussi qu'il y a beaucoup d'échecs sur des choses "simples" et l'on peine par exemple à faire seulement des fécondations in vitro qui fonctionnent sur des éléphants par exemple.


Sans compter de plus que si la dé-extinction se définit comme "la résurrection d'une espèce disparue", c'est délicat dans les faits. Un mammouth porté par une éléphante donnerait certes un individu qui ressemblerait à un mammouth mais pour autant peut-on affirmer que cela en serait véritablement un ? Et ce souci se pose encore plus lorsque l'on passe à des animaux qui n'ont plus de cousins proches très similaires, comme le Thylacine.


Au-delà des problèmes techniques, il me semble que la principale barrière avant de se lancer là-dedans serait déjà la question éthique. En imaginant qu'un jour ce sera possible, qu'apporterait vraiment ces animaux ? Ça n'engage que moi mais je trouve que toutes les conséquences néfastes que cela pourrait avoir n'en valent pas la chandelle, d'autant plus que, de l'aveu même des scientifiques, elle n'est absolument pas nécessaire pour parfaire la compréhension de tel ou tel animal.


Et une fois qu'on les a, qu'en fait-on ? On les place dans un parc pour les montrer aux gens ? On les laisse dans des labos ? On les relâche dans la nature, comme le souhaite certains promoteurs du clonage de mammouths qui argumentent la chose en estimant que cela aura un effet bénéfique sur l'environnement ?


Il me semble aussi (et ce n'est que mon avis) que la dé-extinction a quelque chose de déresponsabilisant : si on peut recréer toutes les espèces qui s'éteignent, alors à quoi cela sert-il de les protéger encore ? La situation animale sur notre belle planète n'est déjà pas brillante mais si l'on peut faire quelque chose comme ça, comment interdire les trafics, les massacres, la pêche intensive qui vide nos océans et autres aberrations de notre monde contemporain ? Les bons gestes et les bonnes actions ne pourraient plus faire grand-chose… Sans doute bien malgré elle, la dé-extinction semble présenter plus de risque qu'autre chose.


Et les soucis éthiques dont on parle se concentrent encore que sur des animaux. Il faut se poser encore plus de questions sur des cas plus complexes comme les néandertaliens que certains entendent ramener parmi nous d'ici quelques temps en implantant un embryon néandertalien dans une mère porteuse…


Cela étant, des chercheurs sud-coréens travaillent quand même dessus et ils pensent que la naissance d'un premier "mammouth" est à portée de main, que ce n'est qu'une question d'années.


Je vous partage le lien d'une archive Ina de 2011 qui faisait un peu le point là-dessus :

https://www.ina.fr/video/4602581001035


Rien ne semble avoir vraiment changé depuis toutes ces années : ceux qui veulent que ça se fasse s'en donnent les moyens… et les autres espèrent qu'un minimum de précautions seront prises.


Après, comme vous l'avez bien souligné, la difficulté est étroitement liée à ce que l'on cherche à faire et plus le sujet est ancien plus ça sera compliqué. Pour autant que je suis un fan hardcore de la pentalogie Jurassic Park, les dinosaures n'ont aucune chance de revoir le jour, du moins par ces méthodes là (je parlais de ces animaux recréés comme de chimères plus haut mais Jack Horner, conseiller scientifique sur les JP, veut aller encore plus loin en exploitant le principe simple de "réveiller le dinosaure qui sommeille dans chaque poussin"… Il était conseiller sur les films mais n'a pas bien dû les regarder).


Pour les animaux fantasmatiques, autant aller regarder en cryptozoologie*, c'est déjà plus simple ^^ !


PS : je suis bien content que vous ayez répondu à ce sujet, je commençais à me sentir un peu seul sur le forum 🙂 !


* J'ai ouvert il y a quelques semaines un sujet là-dessus et plusieurs autres qui n'ont pour l'instant pas encore eu de réponse. J'ai essayé de faire éclectique tout en gardant l'approche scientifique digne de L'Esprit Sorcier. Si ça vous dit d'y jeter un œil 😉 …


Normand de 25 ans passionné par les dinosaures, l’astronomie et l’histoire, fan de la saga Jurassic Park, de Dragon Ball et adepte de C’est Pas Sorcier depuis l’enfance.

Suis aussi l’un des seuls êtres humains sur cette planète qui se démènent encore pour qu’un Visiteurs 4 se fasse.

Joberoly
Membre
Messages : 2

Reputation: 0
Re: Dé-extinction : la science peut-elle dépasser la fiction ?
on: 15/11/2018

Bonjour,


Et une fois qu'on les a, qu'en fait-on ? On les place dans un parc pour les montrer aux gens ? On les laisse dans des labos ? On les relâche dans la nature, comme le souhaite certains promoteurs du clonage de mammouths qui argumentent la chose en estimant que cela aura un effet bénéfique sur l'environnement ?


La ré-introduction peut être bénéfique, regardez rien que les bienfaits des loups ré-introduits sur la régulation des autres espèces. Ensuite pour rester un peu dans la SF ou le rêve j'imagine bien la conception d'une "arche" pour le jour ou l'homme quitterai la terre afin de faciliter la colonisation d'une autre planète (bien sûr je ne suis pas très optimiste là-dessus non plus mais pourquoi pas).


Il me semble aussi (et ce n'est que mon avis) que la dé-extinction a quelque chose de déresponsabilisant : si on peut recréer toutes les espèces qui s'éteignent, alors à quoi cela sert-il de les protéger encore ? La situation animale sur notre belle planète n'est déjà pas brillante mais si l'on peut faire quelque chose comme ça, comment interdire les trafics, les massacres, la pêche intensive qui vide nos océans et autres aberrations de notre monde contemporain ? Les bons gestes et les bonnes actions ne pourraient plus faire grand-chose… Sans doute bien malgré elle, la dé-extinction semble présenter plus de risque qu'autre chose.


C'est pertinent, je n'y avais jamais pensé et je vous rejoins complétement. J'imagine bien d'abominable "ferme à ivoire" voir le jour si on banalise le clonage…


je suis bien content que vous ayez répondu à ce sujet, je commençais à me sentir un peu seul sur le forum


Avec plaisir 😉 je dit pas que serais très assidu mais j’essaierais de passer régulièrement.


Bien à vous.


Cachalot93
Membre
Messages : 72

Reputation: 0
Re: Dé-extinction : la science peut-elle dépasser la fiction ?
on: 15/11/2018

Citation de Joberoly Le 15/11/2018

La ré-introduction peut être bénéfique, regardez rien que les bienfaits des loups ré-introduits sur la régulation des autres espèces […]


Pour les scientifiques qui se penchent dessus, les mammouths relâchés dans la nature reprendraient naturellement le rôle qui était le leur voici encore quelques dizaines de milliers d'années. En effet, avec le réchauffement climatique, le pergélisol a tendance à fondre et le CO2 qui est en dessous risque de plus en plus d’être libéré. Et vu les quantités dont on parle, ça causerait une accélération importante des dérèglements en cours sur notre pauvre planète.


En gros, la réapparition des mammouths et d'autres grands animaux disparus favoriserait la réintroduction de plantes et d'arbres, ce qui pourrait permettre de limiter la chaleur qui pénètre dans le sol. De ce point de vue là, il semble que cela pourrait avoir des effets bénéfiques.


Mais comme on l'a dit précédemment, tous les risques et questions éthiques sont autant de barrières qui restent à franchir.


Je vous partage deux articles récents sur la question 🙂 :


Le mammouth pourrait être ressuscité pour lutter contre le réchauffement climatique in National Geographic France:

https://www.nationalgeographic.fr/sciences/le-mammouth-pourrait-etre-ressuscite-pour-lutter-contre-le-rechauffement-climatique


Ils veulent ressusciter un mammouth d'ici deux ans in Futurascience :

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/zoologie-ils-veulent-ressusciter-mammouth-ici-2-ans-66358/


Ensuite pour rester un peu dans la SF ou le rêve j'imagine bien la conception d'une "arche" pour le jour ou l'homme quitterai la terre afin de faciliter la colonisation d'une autre planète (bien sûr je ne suis pas très optimiste là-dessus non plus mais pourquoi pas).


On emmenerait avec nous des animaux ressucités sur une autre planète ? Pourquoi pas, si on se place dans un futur suffisamment lointain.


Je ne pense pas que nous verrons le début de la colonisation de l'espace hélas. A la limite la Lune, parce qu'elle est toute proche et qu'il faudra bien y retourner pour apprendre tout ce dont on aura besoin avant d'envisager sérieusement de se lancer un peu plus loin dans le Système solaire.


Et encore, économiquement, l'orbite basse + la Lune + Mars, ça fera beaucoup pour les pays qui tenteront l'aventure.


Ces derniers jours, la NASA a annoncé son intention de poser des Hommes sur la planète rouge à l'horizon 2043.


Dans les années 1960, on pensait qu'on serait sur Mars dans les années 1980.

Dans les années 1980, on pensait qu'on serait sur Mars dans les années 2000.

Dans les années 2000, on pensait qu'on serait sur Mars dans les années 2030.

Dans les années 2010, on pensait qu'on serait sur Mars dans les années 2040.


Dans les années 2030, on se fixera directement l'objectif d’être sur Mars avant la fin du siècle, ça ira plus vite et on aura moins de chances d’être déçus.


Vu comme c'est parti, entre le premier pas sur Mars et la création d'un vrai Jurassic Park peuplé de créatures disparues ramenées à la vie, c'est la seconde possibilité qui a le plus de chance de devenir une réalité un jour 😉 !


Normand de 25 ans passionné par les dinosaures, l’astronomie et l’histoire, fan de la saga Jurassic Park, de Dragon Ball et adepte de C’est Pas Sorcier depuis l’enfance.

Suis aussi l’un des seuls êtres humains sur cette planète qui se démènent encore pour qu’un Visiteurs 4 se fasse.

Pages : [1]
WP Forum Server by ForumPress | Lucid Crew
Version : 1.8.2 ; Page chargée en 0.032 secondes.