ProximaB

Une exoplanète habitable juste à côté de chez nous ?

25/08/2016 | Rédac’ Esprit Sorcier

L’ESO a annoncé ce mercredi 24 août la découverte d’une nouvelle exoplanète semblable à la Terre, et située dans la zone habitable de son étoile. Et pas n’importe quelle étoile : il s’agit de Proxima du Centaure, la plus proche de nous après le Soleil…


 

De là à dire qu’on va bientôt pouvoir partir en vacances sur une nouvelle planète, faut pas non plus pousser mémé dans les orties. Si l’étoile Proxima du Centaure est bien la plus proche de la Terre (après le Soleil évidemment), elle se trouve tout de même à quelques 40 000 milliards de kilomètres, ou un peu plus de 4 années-lumière. C’est-à-dire qu’il nous faudrait 4 ans pour l’atteindre en allant à la vitesse de la lumière, et on est bien loin d’aller aussi vite, à supposer que ce soit possible…

 

 

Alpha du Centaure et Proxima du Centaure
Le ciel autour d’Alpha du Centaure et Proxima du Centaure, étoiles les plus proches de la Terre (après le Soleil). Crédit : Digitized Sky Survey 2

 

Une nouvelle Terre ?

Quoi qu’il en soit cette fameuse exoplanète, qui répond au petit nom de « Proxima B », est une planète tellurique, c’est-à-dire rocheuse, dont la taille serait quasi-semblable à celle de la Terre (environ 1,3 fois la masse terrestre). Elle orbite à 7,5 millions de km de Proxima du Centaure, ce qui la place dans la zone habitable de son étoile. « Seulement 7,5 millions ? Mais la Terre est à 150 millions de km du Soleil, et on a déjà super chaud ! », objecterez-vous avec raison. Sauf que Proxima du Centaure est une naine rouge : elle est beaucoup moins massive et lumineuse que notre Soleil, et « chauffe » donc beaucoup moins.    

Surface de Proxima du Centaure - Vue d'artiste
Vue d’artiste – ESO/M. Kornmesser

 

On emmène la crème solaire ?

Proxima B est donc située juste où il faut pour que sa température de surface soit semblable à celle de la Terre, à condition toutefois qu’elle dispose d’une atmosphère. L’atmosphère est en effet indispensable pour créer un effet de serre et retenir la chaleur (comme on vous l’expliquait dans le dossier Atmosphère), sans quoi la température sur Proxima B pourrait être de -50 à -30°C. Un peu frisquet pour avoir de l’eau liquide…

Bref, si cette nouvelle planète semble prometteuse, il reste comme d’habitude encore beaucoup de travail à effectuer pour en apprendre plus, et savoir si oui ou non ça vaudra le coup d’aller y jeter un oeil un jour.    

 

 

 


 

Pour aller plus loin :

Et pour finir, la réaction à chaud de David Louapre de la chaîne Science Etonnante (dont on vous a déjà parlé dans le Zap’In Sciences #7), qui nous explique simplement ce qu’est cette exoplanète, comment on l’a découverte, et ce qu’il faut en penser…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Rédac’ Esprit Sorcier
ES_fusée_blog

Le blog de la rédaction. On y partage de l’actu scientifique, les humeurs du moment, les coulisses… Et même des photos de Fred avec des chats.

Derniers articles Rédac’ Esprit Sorcier