a-trip-to-the-moon

Georges Méliès : de la magie au cinéma

8/12/2016 | Rédac’ Esprit Sorcier

D’abord prestidigitateur avant de devenir réalisateur de films, Georges Méliès a su allier ses deux passions pour contribuer au développement du cinéma et de la science-fiction, avec notamment son célèbre « Voyage dans la Lune ».

 

Si vous n’avez pas vu le film original, vous êtes probablement familier de l’image de cette fameuse Lune à visage humain, faisant la moue après s’être pris une fusée dans l’oeil… « Le Voyage dans la Lune », tourné en 1902 et fortement inspiré du roman De la Terre à la Lune de Jules Verne, est tout simplement le premier film de science-fiction au monde.

 

Du dessin à la magie…

Né à Paris le 8 décembre 1861, Georges Méliès est d’abord passionné de dessin. Il développe ensuite un goût pour la prestidigitation, qu’il découvre lors de ses études en Angleterre. A son retour en France, il achète en 1888 le théâtre Robert Houdin à Paris, pour y organiser des spectacles de magie.

En 1895, après avoir assisté à la fameuse présentation du cinématographe par les frères Lumière, il décide de se lancer dans la création de films, dans lesquels il injectera toutes les idées développées à travers le dessin, le théâtre et la magie. On lui attribue par exemple l’invention du storyboard : il a été le premier à utiliser des dessins pour visualiser ses plans avant de les tourner.

melies-artwork

 

 

… et de la magie au cinéma

Il développe, voire invente, plusieurs techniques de trucages très communes aujourd’hui, mais qui font des merveilles à l’époque : notamment l’arrêt de caméra qui lui permet de faire apparaître et disparaître acteurs et objets à sa guise, ou la superposition d’images.

Escamotage d’une dame chez Robert-Houdin (1896), illustration de la technique d’arrêt de caméra

 

Parce que les tournages en extérieur sont parfois un peu compliqués, Georges Méliès construira également le tout premier studio de cinéma, en 1897 à Montreuil.

Et pour en finir avec le côté précurseur, il a aussi été l’une des premières victimes du piratage, nombre de ses films étant copiés et distribués illégalement principalement aux Etats-Unis, souvent par les sociétés de distribution elles-mêmes… Georges Méliès a réalisé plus de 500 films, dont beaucoup sont visionnables sur Youtube (ce n’est plus du piratage puisqu’ils sont désormais dans le domaine public 😉 ).

Il terminera sa vie au Château d’Orly, maison de retraite de la Mutuelle du Cinéma, non sans avoir reçu la Légion d’honneur en 1931 des mains même de Louis Lumière, mettant un terme à plusieurs années d’oubli passées à tenir un magasin de jouets à la gare Montparnasse… Période évoquée dans le film Hugo Cabret de Martin Scorsese.

Bref, tout ça pour dire : bon anniversaire Monsieur Méliès ! 🙂

melies

, Escamotage d’un

e dame chez Robert-Houdin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Rédac’ Esprit Sorcier
ES_fusée_blog

Le blog de la rédaction. On y partage de l’actu scientifique, les humeurs du moment, les coulisses… Et même des photos de Fred avec des chats.

Derniers articles Rédac’ Esprit Sorcier