Taille d’unité d’allocation

10/10/2015 | Lemmy Killmonsters

Lorsque vous formatez votre disque dur, votre clé USB, il y a une option dont en se fiche royalement. Son nom ? La taille d’unité d’allocation.
C’est de cette option, souvent ignorée, que nous allons parler.

formatage

  • Taille d’unité d’allocation = Cluster = kézako ?

Le cluster est la taille minimale qu’occupe une information sur le périphérique de stockage.

  • Waouh génial. Et alors ?

La taille d’allocation est la taille que l’on veut attribuer à ce cluster, ainsi si l’ont choisi un cluster de 4096octets, tous nos fichiers seront sauvegardés par partie de 4096 octets.
Si on schématisé c’est comme si pour une sauvegarde de vos films de vacances, vous deviez choisir entre les disquettes, les CD, les DVD et les BR.

  • Vous sentez le problème arrivé ?

Si je prends les disquettes il me faudra en utilisé pleins, mais j’aurai peu de perte de place sur ma disquette finale.
À l’inverse si je prends un BR je pourrais tout contenir sur un seul BR, mais j’aurai probablement 30 % de la capacité de stockage non utilisée.

  • Comment choisir ?

Cela dépend de ce que vous avez à stocker sur votre périphérique.

  • Un réel gain de performance ?

Sincèrement modifier la taille du cluster est sûrement aussi utile que les rapports de tests remis à Ubisoft pendant le développement de Assasin’s Creed Unity.
Ça permet de se dire qu’on a bien fait, qu’on a géré du mieux qu’on pouvait, mais c’est tout.
Théoriquement les disques durs ou clé USB on des vitesses de lecture/écriture différentes en fonctions de la taille du fichier donc adapter le support et la taille du cluster devrait permettre un gain, mais de la a faire passer votre disque dur mécanique en SSD faut pas rêver…

  • Génial j’ai lu tout ça pour rien ?

Pas vraiment, vous comprenez maintenant pourquoi lorsque vous copiez un fichier, votre système d’exploitation vous indique une taille différente sur votre disque que ce vous aviez calculé (ça puis l’arnaque des Kio/ko).

2 commentaires

  1. Super bien expliqué, ça change des sites qui nous en mettent des tartines auxquelles on ne comprend plus rien dès la deuxième ligne !..

    Un peu de pédagogie, ça fait plaisir dans ce monde informatique si nébuleux… Merci 😉

  2. Verbes à l’infinitif, verbes au participe passé, l’auteur semble très fâchER avec la grammaire. Pas très grave, mais ça peut piquÉ les yeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de