Wikipédia : Une « fausse » encyclopédie ?

11/10/2015 | AlexB92

Il est clair que lorsque l’on fait une recherche, sur internet, en général, le site en tête de notre recherche Google est bien Wikipédia. Or, certains professeurs nous disent souvent, lors d’une recherche ou d’un exposé : « Wikipédia est un site avec de fausses informations ! Je vous interdis d’y aller pour vos recherches, et de mettre Wikipédia dans vos sources. » Alors, ça nous amène à la question suivante, car les professeurs n’ont pas forcément toujours raison : Wikipédia est-elle une encyclopédie fausse ?

Alors, qu’est-ce que Wikipédia ?

Wikipédia est une encyclopédie libre qui a été fondée par Jimmy Wales en 2001. Libre pourquoi ? Parce que ce ne sont pas des professeurs, ni des experts qui l’écrivent mais les bénévoles, et donc, indirectement, nous.

Wikipédia est un projet à l’origine anglophone, néanmoins, au bout de dix ans, elle s’est internationalisée en devenant le sixième site le plus visité au monde. Désormais, elle nous propose l’encyclopédie en plus de 250 langues différentes, parmi lesquelles, on peut compter le français, le chinois, l’espagnol, le catalan, l’italien, le portugais…plus ou moins complètes.

Wikipédia, en France, compte par exemple plus d’1 600 000 articles,  rédigées par les deux millions d’utilisateurs, même si, aujourd’hui, on n’en compte plus que 16 000 actifs…

Quel est le risque ?

Le risque est évident : certains utilisateurs pourraient facilement insérer de fausses informations dans un article. On a même déjà vu plusieurs reportages à la télévision, où certains professeurs tentent (sadiquement) de fausser les informations d’un article (en général portant sur l’histoire, car les sources se font plus rares) , pour que les élèves se rendent compte que Wikipédia, et bien, ce n’est pas une source fiable…

Comment les informations sont-elles vérifiées sur Wikipédia ?

Rappelons qu’il y a un groupe d’utilisateurs sur Wikipédia appelé « patrouilleurs ». Leur rôle est de vérifier les modifications récentes des articles, et éventuellement les révoquer, si elles traitent du vandalisme ou ne sont pas correctes. Les grand amateurs Wikipédia s d’un sujet peuvent par exemple vérifier les modifications de certains articles concernant leur domaine, qu’ils auront mis dans leur liste de suivi, ce qui reste, malgré tout, une source de confiance. Cependant, ces patrouilleurs restent des bénévoles volontaires comme nous, et quelque soit leur métier, qu’ils soient spécialistes ou non dans un domaine, ils n’ont évidemment pas la « science infuse », et ne peuvent pas « certifier » la validité de chaque information sur Wikipédia, et il reste parfois certains fuites…

D’autre part, il est, sur ce site, fort recommandé de citer ses sources dans l’article, même si cette mesure est difficilement réalisable pour tous les articles, et pour tous les utilisateurs. Encore une fois, ces sources sont vérifiées par les patrouilleurs pour leur validité, leur neutralité…

Et la neutralité, dans tout ça ?

Wikipédia se doit d’être neutre, mais il s’agit du sujet probablement le plus sensible sur Wikipédia. Il est clair que, dans un texte, rajouter un unique mot peut traduire un point de vue de la part de l’auteur, même si ce n’est pas facile à démasquer.

Certains sujets font controverse : par exemple, François Asselineau, président de l’UPR, s’est fait refusé ses pages sur lui-même et sur son parti, car, suite à un vote, les utilisateurs ne l’avaient pas jugés assez connu.

Il y a quelques temps, le journal en ligne OWNI a démasqué un contributeur venant de la mairie de Levallois-Perret qui tentait d’embellir l’article en censurant les informations fiables qui pourraient porter atteinte à son maire.

Cela montre que certains utilisateurs pourraient très bien montrer leur point de vue, montrer leur désaccord, que ce soit avec de vraies ou de fausses informations : dans le dernier cas, c’est que j’appellerai « manipuler » les visiteurs sur des sujets sensibles, tels que la politique, les entreprises, ou la religion.

Peut-on faire confiance à Wikipédia ?

Malgré tout, la plupart des utilisateurs sont de sources fiables donc je dirais qu’il faut, lors de recherches, non seulement s’appuyer sur Wikipédia, mais aussi, en parallèle, s’appuyer sur d’autres sources tels que Larousse, ou l’INA.

Donc Wikipédia n’est pas une encyclopédie « fausse » dans sa totalité, il faut juste faire attention et vérifier les informations sur des sites parallèles avant de poster.

Voilà, ceci était un article tiré de mon blog (cliquez ici pour y accéder) ; n’hésitez pas à venir dessus, j’essaierai de poster sur les deux sites. À bientôt !

Sources : – Encyclopédie Wikipédia (statistiques)

– Documentaire Envoyé Spécial sur Wikipédia

10 commentaires

  1. Intéressant et pertinent, cependant j’ai une nuance à apporter. J’ai l’impression que Wikipédia oriente bien trop les sujets comme des exposés.
    Personnellement je n’ai jamais vu aucun argument sur ce site, peut être que c’est le format qui veut ça je ne sais pas, mais en tout cas il est sûr que pour moi une information lâchée comme ça la nature sans logique dernière ça n’a aucun sens et donc aucune crédibilité. C’est pourquoi j’affirme qu’on ne peut s’appuyer sur la wiki uniquement sur des constatations DE BASE et non pas sur tout et n’importe quoi à moins qu’on ait pas envie de comprendre et que la science n’est juste qu’une corvée.

    1. Bonsoir Pompier15 ! Merci de votre commentaire ! 😉

      Je comprends tout à fait votre point de vue, et y adhère.
      Effectivement, c’est bien le format qui veut ça, Wikipédia essaie de rester neutre le plus possible, pour éviter les problèmes évoqués plus haut, et l’influence d’une opinion sur les lecteurs (quand on argumente, en général, c’est pour défendre une opinion).

      Après, Wikipédia reste une encyclopédie, ce sont des informations « brutes » types « dictionnaires enrichis » qui sont données aux lecteurs. Je dirais donc que c’est plus un site pour apprendre (et donc dans le cadre d’une biographie, un exposé) que pour comprendre : si on veut comprendre, mieux vaut effectivement s’orienter sur des sites qui le permettent, celui-ci par exemple, des sites de sciences spécialisés, ou regarder des documentaires qu’on trouve à la télévision ! 🙂 Mais effectivement ce n’est pas sur ce site qu’on va comprendre la science en elle-même. 😉

      1. On peut toujours essayer de voir du côté de wikiversité si on veut comprendre. Bon il reste beaucoup de bouleau par contre avant que wikiversité soit aussi riche en contenue que wikipedia.

  2. Wiki est très pratique mais faut toujours garder son esprit critique. Pour les domaines de la physique, des maths, de la chimie & co je pense que les infos sont plus fiables : un théorème est immuable. Par contre une info littéraire ou historique doit s’appuyer sur une source sans laquelle j’émet toujours une réserve.
    Par contre quand on tombe sur des personnalités c’est orienté et il suffit de regarder les discussions pour voir le travail de certains pour éviter de publier des infos…
    Ça reste un formidable outil et comme tout outil, il faut savoir s’en servir !!

  3. Fausse, par forcément, le site peut etre tres pratique. Mais il ne faut pas oublié que tout le monde peut changé ce qui y est écrit, donc a prendre avec des pincettes et ne pas ce fier que a ce site.

  4. Le site est très intéressant pour toute recherche d’informations.

    Les élèves doivent utiliser ce site mais de façon intelligente, en consultant les sources de l’article. C’est un fabuleux recueil de liens utiles pour chaque sujet

  5. Je trouve qu’en matière de science, Wikipedia est quand même généralement fiable.

    Cela dépend de l’article mais certains indices peuvent vous mettre la puce à l’oreille. Notamment les références indiquées en bas de page: si elles sont nombreuses et que vous arrivez à les retrouver vous-même, c’est qu’en général le ou les auteurs ont fait un vrai travail suffisamment rigoureux de recherche et que les informations fournies devraient plutôt être fiables.

    Après, comme dit plus haut, rien ne vaut le fait de consulter d’autres sources pour y retrouver les mêmes informations.

    Aussi, je conseillerai toujours de jeter un œil au Wikipedia anglais. Déjà parce qu’il y a globalement plus d’informations (plus de rédacteurs) et parce que proportionnellement il y a plus de relecteurs (donc normalement les informations y sont davantage vérifiées).

  6. Bonjour,

    il y a un autre élément à prendre en compte avec Wikipédia, qui montre que les informations n’y sont pas si « brutes » que ça.

    D’abord, le fait que toutes les modifications sont historisées et peuvent être consultées, ce qui permet donc en particulier de voir comment un article évolue ou a évolué et de regarder des versions plus anciennes. Sur un sujet scientifique qui évolue cela peut être très intéressant (alors que sur une encyclopédie classique, on n’a qu’une seule version).

    Ensuite, il ne faut pas hésiter à aller dans la page discussion, car on y trouve beaucoup de discussions sur le contenu de l’article, surtout quand il y a de nombreux contributeurs intelligents qui discutent avant de modifier l’article

    Jérôme

  7. Bonjour,
    Petit retour d’expérience sur un sujet que j’ai voulu modifier sur wikipedia…
    Je me connecte via mon adresse IP car pas enregistré. je souhaite faire enlever l’annonce d’un effet placebo sur une médecine douce et apporte 75 études scientifiques. je me fais bouler car ne cite pas les sources. je cite donc les sources, je me fais bouler car sources commerciales… je modifie pour citer d’autres sources (université du Minnesota, livres scientifiques, associations nationales, rapports hospitaliers).
    On retire tout ce que j’ai mis en invoquant que les associations nationales sont orientés et que les livres scientifiques ne sont pas soumis à controle avant publication… c’est déjà très limite comme argument, mais quid de l’université du Minnesota qui fait part de ses propres recherches et des rapports hospitaliers pris sur le site de l’hopital, écrit par un collège de professeur et soumis à controle ?).
    Las de ces contres orientés, j’ai juste supprimé le passage sur le coté placebo et disant « source non citée »… et devinez quoi, le passage a été remis, bizarrement, ici le manque de source ne gène pas.

    Pour moi Wikipedia est donc un site trop populaire, véhiculant une image d’encyclopédie, alors que c’est un contenu filtré, orienté et absolument erroné et véhiculant des idées fausses, on est dans la désinformation et non dans l’information. Perso, je vais bannir ce site malhonnete – et qui ne fait que réclamer de l’argent en plus – de mes sources…

  8. ps : pour la page discussion, impossible de répondre à une discussion si on n’est pas enregistré, donc on est vraiment dans un système unilatéral…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de