Journée mondiale du chat : les boules de poil à l’assaut d’Internet

8/08/2016 | Rédac’ Esprit Sorcier

Le 8 août a été décrété il y a quelques années journée mondiale du chat. Par qui ? Pourquoi ? Comment décrète-t-on une journée thématique ? Les chats sont-ils vraiment les maîtres du monde ?


 

Cette « journée mondiale du chat » a vu le jour en 2002 dans les méandres du Net (comprendre : on ne sait pas trop d’où ça vient), et est l’une des nombreuses journées non-officielles célébrées chaque année, à l’image de la journée de la bière (1er vendredi d’août) ou celle des gauchers (13 août).

Comment se décrète une journée internationale ?

La plupart des journées internationales « officielles » ont été promulguées par l’Organisation des Nations Unies, qui en dénombre actuellement 127. En France, on compte 13 commémorations et journées nationales, décidées par loi ou décret. Contrairement aux journées non-officielles qui existent en général grâce au bouche-à-oreille (terme ancien désignant le partage et le retweet), un budget leur est alloué pour assurer leur promotion.

Des journées officielles peuvent également être décrétées par le parlement européen, par des associations ou même par le Pape. Le site journée-mondiale.com, qui répertorie toutes les journées, officielles ou non, en compte à ce jour plus de 400… Jetez donc un oeil à cet article du Monde pour plus d’infos !

Journée du lolcat

La journée du chat n’est donc pas reconnue officiellement et n’a semble-t-il aucun intérêt particulier, sinon celui de nous amuser en regardant les dizaines de vidéos et gif animés poilus qui envahissent le web. Ce qui est certes déjà le cas en temps normal, puisque les chats règnent depuis longtemps sur Internet, mais un peu plus encore le 8 août. Jetez donc un oeil au hashtag #JournéeDuChat pour avoir quelques exemples…

 

lolcat

 

Les chats sont rois, les chats sont là

Allez, on est sur lespritsorcier.org, une info scientifique pour finir : savez-vous pourquoi les chats ont une pupille verticale ?

Tout simplement pour mieux chasser ! Des chercheurs de l’Université de Californie ont mis en évidence le fait que les prédateurs avaient le plus souvent des pupilles verticales, alors que leurs proies ont en général des pupilles horizontales.

D’un côté, la pupille verticale du chat ou du serpent permet de mieux évaluer les distances et de mieux s’adapter aux variations de lumière. Tandis qu’un mouton ou une chèvre utilisera ses pupilles horizontales pour avoir une vision panoramique et mieux anticiper une éventuelle attaque.

Une petite info pour briller en société, à distiller savamment entre deux gifs. Miaou !

maru

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Rédac’ Esprit Sorcier

Le blog de la rédaction. On y partage de l’actu scientifique, les humeurs du moment, les coulisses… Et même des photos de Fred avec des chats.

Derniers articles Rédac’ Esprit Sorcier