cover2

Les mésaventuriers de la science : anecdotes de chercheurs tout terrain

24/08/2017 | Rédac’ Esprit Sorcier

Non, les scientifiques ne passent par leur temps enfermés dans un labo à faire des expériences bizarres. A l’inverse, ils ne rampent pas non plus au milieu de dizaines de serpents comme le premier Indiana Jones venu. Mais le travail de terrain peut tout de même être une source d’anecdotes croustillantes, que l’illustrateur Jim Jourdane a compilé dans une BD intitulée Les mésaventuriers de la science.

 

Tout commence en 2015 quand des scientifiques se mettent à raconter leurs anecdotes de terrain sur Twitter, via le hashtag #FieldWorkFail. On y apprend par exemple qu’une biologiste est restée collée sur le dos d’un crocodile en voulant lui poser une balise radio. Qu’au lieu de diffuser des cris de buffle pour attirer des lions, un écologiste a lancé par erreur Back in Black du groupe de hard rock AC/DC. Ou qu’en croyant déterrer des ossements qu’il pensait vieux de plusieurs siècles, un archéologue s’est rendu compte qu’il s’agissait des restes d’un menu du KFC…

J’ai habilement posé une balise satellite à mille dollars sur une raie manta. La même raie manta que j’ai marquée hier. #fieldworkfail

 

Des babouins ont volé notre dernier rouleau de papier toilette et l’ont utilisé pour décorer un arbre très très haut. #fieldworkfail

 

Le côté Pierre Richard de la science

Jim Jourdane, illustrateur français passionné de science, décide d’illustrer ces anecdotes et de mettre en ligne ses créations. Une manière de partager des histoires souvent très drôles, mais aussi de montrer un aspect peu connu de la science, assez éloigné de l’image du scientifique en blouse blanche enfermé dans son labo. Ses dessins sont très appréciés, à tel point que des scientifiques le contactent directement pour partager leurs histoires, voire pour l’inviter à venir avec eux sur le terrain !

Puis, grâce à une campagne de financement participatif couronnée de succès, Jim Jourdane en tire une BD, afin de concrétiser son travail sur du bon vieux papier et montrer plus en détails en quoi consiste le travail de terrain d’un scientifique.

 

cover

Résultat, « Les mésaventuriers de la science » regroupe 25 anecdotes de chercheurs du monde entier, illustrées et agrémentées d’explications à la fois sur les espèces étudiées (chauve-souris, hyènes, parasites zombies…), mais aussi bien sûr sur les méthodes de travail sur le terrain (observation, marquage, prélèvements…). Saviez-vous par exemple que pour différencier un fossile d’un caillou, les paléontologues léchaient l’objet en question ? Les fossiles étant poreux, ils ont tendance à coller à la langue, au contraire des cailloux. Evidemment, il vaut mieux éviter de s’étouffer avec…

fossil-FR

 

 

Le livre est disponible depuis le 18 août dans toutes les bonnes crèmeries (trouvez une librairie près de chez vous). Si vous voulez en voir plus, allez jeter un oeil au blog Fieldworkfail, et au site perso de son auteur Jim Jourdane, rempli de dizaines d’autres splendides dessins.

 

lake-FR

 

monkey-FR

 

flappyfr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Rédac’ Esprit Sorcier
ES_fusée_blog

Le blog de la rédaction. On y partage de l’actu scientifique, les humeurs du moment, les coulisses… Et même des photos de Fred avec des chats.

Derniers articles Rédac’ Esprit Sorcier