SpaceX va mettre en orbite le camion de C’est pas Sorcier

1/04/2019 | Rédac’ Esprit Sorcier

Après avoir créé la sensation l’année dernière en envoyant sa voiture dans l’espace, Elon Musk et sa société SpaceX s’apprêtent à passer à l’étape supérieure : mettre un camion sur orbite. Mais pas n’importe lequel !

 

Le 6 février 2018, SpaceX testait pour la première fois sa fusée Falcon Heavy, lanceur lourd capable d’envoyer un peu plus de 60 tonnes de charge utile dans l’espace. Pour ce voyage inaugural, Elon Musk, le patron milliardaire et légèrement excentrique de SpaceX, avait décidé d’envoyer en orbite sa propre voiture, un roadster Tesla

Les images de Starman, le mannequin chauffeur, ont rapidement fait le tour du monde. Le véhicule est actuellement en orbite autour du Soleil, quelque part entre la Terre et Mars.

Lancer une fusée, c’est pas sorcier !

Pour son prochain test, Elon Musk a décidé de passer à la vitesse supérieure : ce n’est plus une voiture qui sera envoyée dans l’espace, mais bien un camion ! Et pas n’importe lequel…

En grand fan de C’est pas Sorcier (qu’il a découvert au début des années 90 quand il vivait au Canada), Elon Musk a logiquement opté pour le mythique Kenworth W900 conduit par Marcel ! Non seulement pour ses dimensions et son poids, qui vont permettre de réellement tester les limites du lanceur Falcon Heavy, mais aussi pour la portée symbolique : envoyer le camion de Fred et Jamy dans l’espace, c’est en quelque sorte hurler à la face du monde son amour inconditionnel pour la science, pour le partage, et pour les jeux de mots un peu moisis.

Pouet poueeeet ! Tin nin nin nin niiin… Tin nin nin nin niiiiiiiiin !

 

Un camion customisé

A la manière du roadster envoyé l’année dernière, rempli d’hommages et références plus ou moins cachés (la radio diffusait Space Oddity de Davie Bowie, la boîte à gants contenait un exemplaire du Guide du voyageur galactique…), le camion sera lui aussi « customisé » : un mannequin de Marcel sera ainsi placé au volant, tandis que l’auto-radio diffusera en boucle des enregistrements de la Petite Voix.

Une plaque commémorative sera aussi placée dans la remorque, avec des photos de Fred, Jamy et Sabine, ainsi qu’une clé USB contenant leur fiche Wikipédia et quelques enregistrements audio (notamment le célèbre « Dis donc Jamy ! » de Fred). Des discussions sont toujours en cours à l’heure actuelle pour savoir si on y intègre également des parodies de Ganesh2, voire même quelques YTP.

L’intérieur du camion a été parfaitement reconstitué. On s’y croirait !

Pour le LOL, mais aussi pour la science

Mais ne vous y trompez pas : lancer le camion de C’est pas Sorcier dans l’espace, c’est certes rigolo, mais c’est aussi et avant tout pour la science ! Car en plus de ces quelques gadgets-hommages, l’engin embarquera également tout un tas de capteurs et de sondes qu’il déploiera une fois arrivé à sa destination : l’astéroïde 23882 Fredcourant ! Vous pensiez vraiment qu’on allait envoyer le camion de Fred et Jamy dans l’espace sans faire de science ?

Une fois sa mission achevée, l’engin devrait être envoyé vers le Soleil, où il se désintégrera (s’agirait pas de polluer l’espace, la science c’est bien, mais l’écologie aussi). Espérons juste qu’il ne percute pas la fusée de l’Esprit Sorcier en cours de route !

Une précision si cette dernière info vous inquiète : le camion envoyé dans l’espace sera bien sûr une réplique du modèle conduit par Marcel. Le « vrai » camion de C’est pas Sorcier est lui entreposé depuis 2013 dans un lieu tenu secret, au milieu de nombreuses autres reliques inestimables de l’histoire de l’humanité, telles que la pierre de Rosette, l’arche d’alliance, la combinaison de Neil Armstrong ou encore le maillot de N’Golo Kanté.

 

14 commentaires

  1. Un grand pas pour la science,un autre petit pas pour l’homme… Peut-être arrivera ton à marcher vers une éco-exploration avant la fin de notre viabilité environnemental.. le suspense reste partiel!!

  2. Qu’ils mettent plutôt tout les hommes politiques en orbite, la planète Terre ne s’en portera que mieux !

    En effet  » La science est ce qui fait l’homme, et non ce que l’homme fait  » enseigne Le Fils de l’Homme.

    Voici un tout petit résumé:

    Ce sont les planètes qui activent et font briller les étoiles car ce sont des ensembles électromagnétiques ( aimants ) constitués tous ( planètes, satellites, étoiles ) d’un noyau en ferronickel qui est le pur produit de l’électricité et de l’électromagnétisme, et c’est grâce à ce noyau aimanté que tout les astres d’une galaxie attire l’essence de l’espace ( ether subtil, fluide magnétique incompréssible ) et qui compose toutes les particules des astres et des corps organiques et inorganiques, l’espace n’est donc pas vide, dans les dimensions l’essence est à la particule ce que la particule est à l’astre !
    On peut briser une particule en plusieurs morceaux mais on ne peut pas par subdivision descendre jusqu’à l’essence qui compose la particule, si vous cassez un gros caillou en plusieurs morceaux, allez vous donner un nom à chaque morceaux ?, non, eh bien c’est l’erreur que font les scientifiques quand ils projettent des particules entre elles dans leur accélérateur pour les briser, alors ils donnent des noms différents à tout ces morceaux et ne s’en sortent plus, car ils ne s’aperçoivent pas que c’est la même particule qui change d’état dans le temps, elle naît, grossit et se transforme en attirant elle aussi l’essence de l’espace.

    Donc l’essence arrive sur un astre en se condensant et faisant pression sur celui-ci, créant des corpuscules ( particules, électrons ), qui forment une magnétosphère sur tout les astres ( planètes, satellites, étoiles ) avec un flux magnétique ( courant ) qui se déplace du pôle sud au pôle nord à l’intérieur du noyau des astres et c’est ce qui fait toujours dévier l’aiguille de la boussole vers le nord, ensuite ce flux crée des lignes de force qui partent de l’hémisphère nord, font une boucle dans l’espace et reviennent sur l’hémisphère sud de tout les astres ( planètes, satellites, étoiles ), et chaque ligne de force engendre un anneau électromagnétique formé de deux demi-anneaux de polarité opposé perpendiculaire à cette ligne de force et à l’aplomb de l’équateur de tout les astres qui s’écarte dans l’espace, comme une onde circulaire dans l’eau.

    Quand ces deux demi-anneaux seront saturés d’électrons, il se produira alors un court-circuit ( avec bruit et éclair ) entre ces demi-anneaux de polarité différente créant une perle de ferronickel, ( l’électricité peut devenir matière, comme quand deux fils, phase et neutre ou le + et le – d’une batterie se touche, il y aura de fines particules sur le sol ), et à partir de cet instant une grande partie du courant ( de tout cet ensemble électromagnétique, donc les électrons ) convergera sur cette perle en faisant fondre sa surface ( jusqu’à la faire rougir ) et la faisant grossir ( soudure ) par un apport incessant de matière, tant les courant concernés sont énormes ! ( c’est le principe Générateur – Résistance, Apport – Dépense ), c’est pour cela que tout les astres tournent harmonieusement et en apesanteur autour de chaque étoile, à la fin chaque astre ( et tout le reste ) rend à l’espace l’essence qui l’a constitué ( Intégration – Désintégration ) de la matière.

    Voilà, vous connaissez à présent le principe de naissance de tout les astres !

    Ce n’est donc pas un nuage galactique qui c’est effondré sur lui même pour créer les astres car un nuage ( la fumée ) est la conséquence du feu ( les étoiles ) et non la cause, un nuage de débris, de poussières, d’objets céleste divers, est la conséquence du travail et de la fin des étoiles se produisant au centre ( bulbe ) de la galaxie, ayant épuisé la matière de leur noyau ( l’étoile ) son mur solaire et sa magnétosphère s’éffondreront d’un seul coup entraînant les quelques planètes qui l’accompagne et se fracasseront les unes contre les autres créant ces débris, ensuite la magnétosphètre manquante à proximité du bulbe ( dépression ) fera alors se déplacer les autres étoiles et leur système solaire réspectif dans la direrction du bulbe faisant remonter toutes les autres étoiles de la branche de la galaxie et c’est cette dépression qui la fait tourner !

    Notre Soleil est encore une Nova dans de ciel car il est jeune et possède encore ces quatres planètes géantes ( Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune ) il est un des système solaire les plus lourd en masse de la galaxie, c’est pour cela qu’il se trouve au bord de notre galaxie à cause de la force centrifuge de la galaxie !

    Pour remonter dans la branche d’une galaxie les systèmes stellaires doivent s’alléger, et ce sont les planètes geantes et extrêmement chaudes qui n’ont jamais quitté leur anneau électromagnétique originel qui deviennent étoiles ! Et non le contraire comme l’affirment les savants, ne vous en déplaise, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune sont des étoiles en préparation !
    Elles sont en train de changer leur manteau en gaz tant la chaleur et la préssion qui y règne sont immenses !, c’est pour cela qu’elles ont une énorme atmosphère car tout y est vaporisé, et viendra le moment où leur atmosphère sera très épurée et où il n’y aura que des gaz ( sans poussières ) il ne manquera plus qu’une étincelle ( éclair, foudre ) pour faire exploser le tout ( l’hydrogène surtout ) et changer une planète en étoile provocant son éclairement ( Nova ) et faisant durer l’explosion dans la continuité et dans un contenant indestructible comme l’est la magnétosphère puissante des étoiles.

    Car immédiatement après l’explosion atmoshérique, il se formera un mur solaire sphérique d’une fine couche ( tout autour de la Nova ) composé de particules métalliques indestructible qui sont arrachées au noyau par d’autres particules dû à l’explosion permanente ! Ils seront en apesanteur et à la hauteur permise pas sa nouvelle magnétosphère.

    Une partie de l’atmosphère ( à l’extérieur du mur indestructible) s’en va dans l’espace sous forme de globe puis de couronne de gaz, puis de brouillard, puis de cristaux, donc de l’eau ! Et chaque planète captera ( grâce à sa propre magnétosphère ) une quantité différente d’eau ( selon leurs nombres de révolutions en années ) dans cette couronne de vapeur s’écartant dans l’espace.

    L’autre partie de l’atmosphère ( à l’intérieur du mur indestructible ) attaquera le noyau métallique pour faire durer l’explosion et reconstituer le mur solaire continuellement !

    Donc à l’intérieur du mur solaire se produit la fission solaire sur le noyau et non dans le noyau !, à l’extérieur du mur solaire se produit la fusion qui change instantanément celui-ci en gaz ( tant la chaleur et la pression y sont énormes ) et par conséquent il brûle ! Ce sont ces fameuses protubérences visibles.

    Notre Soleil était donc ( avec son étoile mère ) comme Jupiter puis Saturne, puis Uranus, puis Neptune, et quand son atmosphère explosa ( il se produisit la même chose ) et le souffle de l’explosion fit se déplacer les premières planètes au loin, moyennement la Terre, et très peu les géantes, donc dans ce chambardement des chocs eurent lieu !
    La grande faille ( canyon, fissure ) de Mars en témoigne, elle heurta sans doute la planète inconnue qui fut pulvérisée, c’est la fameuse ceinture d’astéroïde !
    Il y avait donc un ordre originel des planètes ( selon leur taille ) dans notre système solaire qui changea en celui que nous connaissons.

    Les petites planètes qui quittèrent leur anneau électromagnétique se refroidirent ( Pluton, la Lune, Mercure, Mars ) les autres continuèrent de monter en température et de fabriquer leur manteau, des gaz, et de l’eau ! En plus, toutes reçurent plus ou moins de l’eau, grâce à la nébuleuse solaire qui passait sur elles.

    La Terre qui n’a jamais quitté son anneau originel, fut bousculée ( poussée par le souffle de l’explosion de l’atmosphère du Soleil ), très loin dans le froid, puis revint au plus près du Soleil ( grâce à la force centripète de la magnétosphère solaire nouvellement formée ) puis repartie une nouvelle fois dans le froid mais moins loin ( à cause du souffle solaire nouvellement formée ) qui est le vent de toutes les étoiles, composé non pas de particules, mais d’essence que les étoiles réstituent à l’univers en brulant leur gaz ! Puis revint lentement se stabiliser autour de notre Soleil sur son orbite actuel, tout ces déplacements ( le serpent dans l’Écriture ), orbites lointaines et proches du Soleil se firent en spirale autour de lui et en plusieurs milliers de révolutions donc d’années ( les six jours de la création ) qui ne sont pas des jours d’hommes mais des jours célestes, ce sont des époques, les fameuses ères !

    La Lune plus petite, fut projetée plus loin et quand elle revint elle ratrappa la Terre qu’elle heurta et qui la capta avec sa puissante magnétosphère, le contact eut lieu ( vers la fin de l’ère secondaire ) tangentiellement dans l’océan Pacifique, la ceinture de feu tout autour du globe ( croûte terrestre brisée ), le continent manquant, les nombreuses îles, ainsi que les petites météorites chargées de fers et de pollens qui retombent sur Terre, en témoignent, il ne faut plus chercher ce qui fit disparaître le peu de dinosaures qui restaient en cette fin d’ère !

    Car dans cette immense roue qu’est notre galaxie ( et toutes les autres à l’infini dans l’univrers ) aucune étoile ne brille en vain, toutes éclairent un monde vivant ( bien placé pour avoir de l’eau liquide et de l’air ) au sommet duquel l’homme est toujours créé !

    Et tant d’autres choses…

    Gloire à DIEU et à Sa Science.

    https://www.lelivredevie.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de Rédac’ Esprit Sorcier

Le blog de la rédaction. On y partage de l’actu scientifique, les humeurs du moment, les coulisses… Et même des photos de Fred avec des chats.

Derniers articles Rédac’ Esprit Sorcier